Leurs témoignages…

Je suis président de l’AIEM depuis 2006. Mon engagement au sein de cette association date d’une douzaine d’années.L’exercice de ma profession de notaire m’ a amené à rencontrer de nombreuses personnes en souffrance. Je suis convaincu qu’une démarche d’accompagnement construite sur l’empathie et le professionnalisme permet aux 685 personnes que nous hébergeons chaque nuit de retrouver une place dans la société.

Je suis directrice du Pôle Hébergement Logement depuis janvier 2012. Avant, je dirigeais le Pôle Insertion.Je considère qu’être cadre dans une association comme l’AIEM nécessite de faire preuve d’humanisme mais également d’être capable de manager des équipes dans un environnement qui évolue sans cesse.

J’ai passé de nombreuses années dans la rue. Je suis arrivée à L’ABRI en 2008. Depuis, avec le soutien des travailleurs sociaux de l’AIEM, j’ai pu entrer dans un studio où je resterai jusqu’à ce que je puisse demander un logement chez un bailleur. Je me sens mieux et j’ai repris confiance dans la vie.